+33 7 49 91 32 08

Un rapport scientifique allemand examine les microplastiques en mer du Nord

Récemment, des scientifiques ont publié un rapport sur les effets environnementaux des peintures antisalissures traditionnelles. Les conclusions du rapport confirment la nécessité d’adopter les options antisalissures les plus durables. Un groupe de scientifiques de l’université Carl van Ossietzky d’Oldenburg, en Allemagne, s’était posé la question suivante : “Les grandes concentrations de microplastiques dans les eaux allemandes révèlent l’impact des revêtements marins, les navires laissent-ils une traînée de microplastiques ?” Les recherches ont eu lieu dans la mer du Nord allemande. Un passage de l’étude : “La navigation peut être une source importante de petites particules de plastique flottant dans la mer. Surtout dans les océans ouverts”. Cette recherche, menée par le Dr Barbara Scholz-Böttcher de l’Université d’Oldenburg, donne pour la première fois une bonne image de la concentration massive de microplastiques dans la mer du Nord. Les scientifiques ont découvert que la plupart des particules de plastique présentes dans les échantillons d’eau du German Bight, une zone située au sud-est de la mer du Nord qui comprend certaines des voies de navigation les plus fréquentées au monde, proviennent de liants de peintures utilisés dans le secteur maritime. “Notre hypothèse est que les navires laissent une sorte de “marque de dérapage” dans l’eau des microplastiques, comparable aux particules d’usure des pneus des voitures sur la terre ferme”, explique Scholz-Böttcher.” L’article complet peut être lu ici : https://uol.de/en/news/article/an-underestimated-source-of-microplastic-pollution-4819. https://uol.de/en/news/article/an-underestimated-source-of-microplastic-pollution-4819

Partager:

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email

AUTRES NOUVELLES

Quel est le meilleur moment pour vous rappeler ?